La Naturopathie et l'endométriose


L'endométriose est une maladie assez fréquente chez les femmes (elle touche 10% des femmes) et s'explique par la présence de tissu similaire à la muqueuse utérine en dehors de l'utérus.


Les symptômes sont caractérisés par des douleurs pelviennes récurrentes particulièrement au moment des règles, des douleurs épigastriques, une dysménorrhée, une dyspareunie (douleur pendant les rapports), une dyschésie (incontinences anales et urinaires).

L'endométriose peut être aussi asymptomatique.


La prise en charge médicale est bien évidemment à mettre en place pour voir l'évolution de la maladie. Le traitement proposé est souvent un traitement hormonal pour arrêter les règles, réduisant ainsi les douleurs. Cependant, il n'empêche pas la progression du tissus utérin.


La Naturopathie permet de soulager, réduire les symptômes en diminuant le terrain inflammatoire par:

- l'alimentation,

- la gestion du stress, des émotions,

- en mettant en place des outils adaptés notamment avec la phytothérapie et la gemmothérapie:

-limiter les excès d'œstrogènes comme par exemple le bourgeon de pommier progestérone-like et d'airelle (aide à la dégradation des hormones sexuelles)

-diminuer les crampes abdominales par exemple avec le Viorne obier (écorce)

-diminuer le stress avec l'huile essentielle de mandarinier relaxante et antispasmodique

-calmer l'inflammation avec la griffe du chat hypooestrogénique, et soutien du système immunitaire

-diminuer les migraines avec la grande camomille (feuille)


Il n'existe pas de protocole unique car chaque endométriose diffère d'une femme à l'autre et surtout si il y a un traitement hormonal progestatif déjà mis en place, la Naturopathie sera là pour accompagner et guider vers des conseils adaptés à chacune.


3 vues0 commentaire